Idrissa Zorom & son oeuvre

Publié le par Adamou L. KANTAGBA

Quelle pratique de la coopération culturelle et touristique ? C’est la question que pose Idrissa Zorom à travers son ouvrage intitulé « coopération culturelle et touristique au Burkina Faso. Pour un élargissement des opportunités d’accompagnement » paru aux éditions Educ Afrique. Le samedi 18 octobre, l’auteur a présenté le document aux côtés de Jean Claude Dioma, Secrétaire général du ministère de la culture et du tourisme et du Pr Issaka Salia, préfacier du livre.

C’est une cérémonie de dédicace qui a été marquée par des témoignages sur l’auteur qui laissent comprendre qu’Idrissa Zorom est un passionné de culture. Une passion qui l’a amené à la filière Art, gestion et administration culturelle (AGAC) de l’UFR-LAC de l’université de Ouagadougou, où il obtient un master 2 en gestion et administration culturelle. Agent du ministère de la culture et du tourisme, l’auteur avait déjà traduit son intérêt pour l’industrie culturelle à travers une première publication titrée « environnement des industries culturelles au Burkina Faso », publié en 2012.

Cette deuxième production est axée sur la coopération. L’ouvrage, défini comme étant technique et scientifique, interroge la pratique de la coopération culturelle et touristique au Burkina Faso. Et « la coopération culturelle et touristique, telle qu’abordée, donne des pistes pouvant permettre d’aboutir à la coopération durable », a indiqué le Pr Salia, préfacier de l’œuvre. En effet, le document « fait le point au niveau des éléments fondateurs de la coopération, parle du cadre politique, juridique, fait un état des accords de coopération, une analyse sur les retombées, les pistes envisageables pour un renforcement et une dynamisation de la coopération multilatérale et décentralisée », explique l’auteur.

Il trouve par ailleurs que la coopération culturelle est dynamique et qu’elle a des apports appréciables. Cependant, elle comporte aussi des insuffisances, car tout le potentiel n’est pas tiré. A cet effet, Jean-Claude Dioma note que « l’ouvrage vient concentrer un des aspects les plus importants pour le ministère de la culture et du tourisme qui est de développer la coopération culturelle et touristique ».
L’ouvrage est destiné à un public large dont les élèves, les fonctionnaires, les agents du ministère de la culture et du tourisme, ainsi que tous ceux qui s’intéressent à la coopération d’une manière générale et celle culturelle en particulier. Et pour le Pr Salia, il est un début qui contient beaucoup de germes de réflexion pour le développement de la culture et du tourisme au Burkina Faso.
L’ouvrage est vendu à cinq mille FCFA

Martiale Zongo (stagiaire)

Lefaso.net

 

Idrissa Zorom lors de la dédicace de son oeuvre au ministère de la Culture et du Tourisme

Idrissa Zorom lors de la dédicace de son oeuvre au ministère de la Culture et du Tourisme

Coopération culturelle et touristique au Burkina Faso

Coopération culturelle et touristique au Burkina Faso

Commenter cet article