Un séjour mémorable

Publié le par Adamou L. KANTAGBA

Un séjour mémorable
Un séjour mémorable
Un séjour mémorable
Un séjour mémorable
Un séjour mémorable
Un séjour mémorable
Du mercredi 25 au vendredi 27, répondant à une invitation de Monsieur Kiendrébéogo Sakré, professeur de français au lycée départemental de Barsalagho, j’ai séjourné à Barsalagho, un département situé à environ quarante kilomètres de la ville de Kaya, célèbre, entre autres, pour sa maroquinerie. Il s’agissait de s’entretenir avec des élèves de la première et de la terminale A4 sur la littérature burkinabè écrite. Le « master class », pour paraphraser les Anglo-Saxons, fut le cadre d’un échange réel et fructueux entre l’invité que j’étais, les professeurs de français du lycée (M. Kiendrébéogo, l’initiateur de la rencontre et Mme Ouédraogo) et les élèves des deux classes réunis pour la circonstance. Du processus d’écriture aux problèmes de diffusion et de promotion des œuvres burkinabè, en passant par l’éternelle et épineuse question de l’édition, sans oublier l’organisation des écrivains et du rôle qu’ils s’assignent ou assignent à la littérature, les élèves n’ont pas été avares en questions, loin s’en faut ! Toute chose qui montre non seulement qu’ils ne sont pas aussi « bleus » sur ces questions comme on pourrait le croire a priori, mais aussi et surtout leur intérêt, leur attachement pour la littérature burkinabè.  C’est donc gonflé d’espoir comme un dindon de Zoula que j’ai pris congés de mes hôtes, rêvant du jour où, l’introduction des œuvres burkinabè dans les ordres d’enseignement étant enfin effective, les élèves feuilletteront allègrement : Me Pacéré, Nazi Boni, Jacques P ; Bazié, Pierre C. Ilboudo, Bernadette Dao, Monique Ilboudo, Hadiza Sanoussi, Sophie H. Kam, Noël Sanou, Stanislas Drabo, et j’en oublie. Car ainsi que le disait l’auteur de Adama ou la force des choses lors de la Foire internationale du livre de Ouagadougou (FILO) 2010 : « A livre importé, culture importée ».
 

 

Publié dans Critique littéraire

Commenter cet article

adamou nassirou 09/03/2015 08:44

Courage mon ami

Kantagba 10/03/2015 01:26

Merci beaucoup.