LE PLAN D’AFFAIRES

Publié le par Adamou L. KANTAGBA

LE PLAN D’AFFAIRES
LE PLAN D’AFFAIRES
LE PLAN D’AFFAIRES
LE PLAN D’AFFAIRES
LE PLAN D’AFFAIRES
LE PLAN D’AFFAIRES
LE PLAN D’AFFAIRES
LE PLAN D’AFFAIRES
LE PLAN D’AFFAIRES

 Intérêts et enjeux pour la création/le développement d’une entreprise

 

Comme le dit fort bien le journaliste Juste Yapi dans son article : « Conférence publique Educ Afrique : Le plan d’affaires, porte d’entrée dans l’entreprenariat » paru le journal Le Soir N°1013 du vendredi 3 au dimanche 5 juin 2016 :

« Ils sont nombreux ceux qui parachutent dans le monde de l’entreprenariat sans auparavant maîtriser le b.a.-ba du milieu où seuls les résistants subsistent. Il semble que l’une des clés pour réussir dans l’auto-emploi s’avère la maîtrise de ce qu’on appelle Plan d’affaires ou Business plan ou Plan d’entreprise. De sa maîtrise ou de sa non-maîtrise dépend l’avenir de l’entreprise. C’est pourquoi Educ Afrique a jugé nécessaire et utile de convier le public dans l’objectif de lever les incertitudes sur cette notion de Business plan » (p.6).

Pour rester dans la même dynamique, c’est-à-dire familiariser les porteurs de projet, qu’ils soient des acteurs culturels ou autres, nous vous proposons, à toutes fins utiles, la communication in extenso de  Monsieur Zakaria SANA, Conseiller en entreprenariat rural, Gestionnaire du Centre de ressources  en Entreprenariat rural (CREER) de Koupéla et par ailleurs SG du réseau des CRÉER.

La création et le développement d’une (jeune) entreprise constituent sans doute le défi le plus passionnant que présente la vie professionnelle.  L’opportunité de créer une entreprise basée sur une simple idée et le sentiment de réalisation qui l’accompagne sont le moteur des entrepreneurs à travers le monde.

Cependant, la diversité des enjeux à maîtriser, l’indispensable rigueur de la mise en œuvre et l’obligation de gérer des ressources toujours limitées rendent l’exercice périlleux.

Plus qu’un document, le plan d’affaires, également nommé business plan ou  plan d’entreprise, constitue la meilleure méthode pour préparer toutes les décisions liées à la naissance et au développement d’une entreprise qu’elle soit culturelle ou autre.

  • Qu’est-ce qu’un Plan d’affaires ?

Le plan d’affaires peut se définir comme un dossier (écrit) décrivant une opportunité et la façon dont une équipe (ou un seul entrepreneur) va structurer un projet d’entreprise pour démontrer sa pertinence socio-économique (sa viabilité !), généralement sur une période de 2 à 5 ans. Il prend la forme d’un document structuré qui passe en revue la nature des activités, les enjeux stratégiques, les choix opérationnels de l’entreprise et leurs conséquences exprimées en termes financiers.

C’est l’un des outils les plus importants pour planifier l’avenir de l’entreprise. Il expose les grandes lignes de la vision de l’entrepreneur, ce qu’il veut accomplir et comment il prévoit y parvenir.

Le processus de constitution de ce plan aide à jeter les bases de l’entreprise en préparant l’entrepreneur aux obstacles, en attribuant les ressources et en planifiant les possibilités. Il s’agit également d’un document évolutif qui devrait être mis à jour à mesure que l’entreprise évolue au fil du temps. Les principaux objectifs d’un plan d’affaires sont :

  • Démontrer la qualité de l’opportunité
  • Identifier les principaux risques
  • Présenter la stratégie
  • Fixer des objectifs clairs et mesurables
  • Convaincre les partenaires manquants
  • Constituer une référence pour l’équipe chargée de sa mise en œuvre

Le plan d’affaires vérifie la faisabilité technique, financière, économique voire juridique de l’idée d’affaires.

Faisabilité technique : Le promoteur s’assure de la disponibilité des infrastructures, des équipements, des compétences et de l’expérience professionnelle de l’équipe du projet

Faisabilité financière : elle est relative à la rentabilité du projet.  Le porteur du projet de s’assure que son affaire est génératrice de revenus et rentable.

Faisabilité juridique : elle étudie l’environnement juridique et réglementaire de l’activité et adapter le projet au contexte du moment.

Quand faut-il préparer un plan d’affaires ?

La préparation d’un plan d’affaires ou sa remise à jour s’avère particulièrement utile, voire incontournable, dans les cas suivants :

- Création d’une nouvelle entreprise ;

- Lancement d’un nouveau produit ou d’une nouvelle activité ;

- Accélération de la croissance d’une entité existante ;

- Négociation de partenariats stratégiques ;

- Recherche de moyens financiers extérieurs.

Bien entendu, l’utilité du plan dépasse ces événements exceptionnels dans la vie d’une entreprise.  En définissant les stratégies et fixant des objectifs pour le futur, il constitue une référence qui s’avère très utile pour la définition des priorités, la mesure de l’état d’avancement du projet ou l’évaluation des performances des équipes.

  • Intérêts d’un plan d’affaires

Le plan d’affaires est utile à deux niveaux.  Primo, il est un document interne qui aide le promoteur ou le chef d’entreprise dans l'auto-organisation et l’autopromotion de ses affaires :

  • Il est l’expression formelle du processus de planification stratégique et opérationnelle des activités ;
  • Il permet de connaître mieux les forces et faiblesses de l'entreprise en vue de cerner les risques et aide à formuler une stratégie de commercialisation ; 
  • Il facilite le contrôle des activités et permet de mesurer les rendements et les résultats ;
  • Il est un bon moyen d’obtention d’accords avec les partenaires (fournisseurs, associés, etc.).

Secundo, le plan d'affaires aide le promoteur à convaincre des bailleurs de fonds et des établissements financiers en vue d’obtenir un crédit. Ils indiquent aux partenaires que le promoteur a soigneusement préparé son affaire. Un bon plan d’affaires, qui comprend un plan de marketing efficace, présente une analyse de rentabilisation au monde extérieur. Il s’agit donc d’un facteur clé pour attirer et retenir des investisseurs. Souvent, c’est le premier document que les organismes prêteurs veulent voir.

  • Les enjeux du plan d’affaires 
  • Même s’il est parfois perçu comme lourd dans sa mise en œuvre, le plan d’affaires reste un outil de première importance pour la création ou le développement d’une entreprise. Le plan d’affaires présente des enjeux évidents pour l’entreprise. Le plan d’affaires pour une entreprise se présente comme un :
  • Le plan d’affaires comme outil de négociation

La rédaction du plan d’affaires permet au chef d’entreprise de déterminer les besoins à financer pour le démarrage de l’entreprise ou le lancement de son projet. Cette étape lui permet de faire le point sur les demandes à formuler aux tiers. Le travail de simulation des prévisions financières permet de donner un aperçu de la rentabilité de l’entreprise. Le porteur de projet peut ainsi aborder les négociations avec les financiers et les autres partenaires, éclairé par son analyse préalable à travers la préparation du plan d’affaires. 

Dans la mesure où il reste maître de la préparation de son plan d’affaires, le porteur dispose d’une latitude importante dans les négociations à engager avec ses investisseurs potentiels pour des financements bancaires ou des apports en capital.

  • Le plan d’affaires comme instrument de pilotage de l’entreprise

Le plan d’affaires constitue le premier outil de planification stratégique et opérationnelle de l’entreprise. Pour l’entreprise en développement, il est également un fil conducteur dont le chef d’entreprise pourra se servir pour apprécier les écarts entre les réalisations et les prévisions.

Sur le plan stratégique, ce document indique les grandes orientations du chef d’entreprise compte tenu de son analyse de l’environnement, de ses moyens et de ses objectifs. Il porte donc en lui, les bases de l’avantage concurrentiel de l’entreprise.

Sur le plan opérationnel, le plan d’affaires est un outil de mise en perspective de la vie de l’entreprise. L’agencement des moyens est schématisé dans le plan d’affaires. Le chef d’entreprise dispose ainsi d’une base utile pour apprécier l’efficacité de ses choix d’allocation des moyens.

  • Le plan d’affaires comme outil de liaison et de communication avec les différents partenaires

Dans sa relation avec les différents partenaires, le plan d’affaires est outil de liaison et de communication. Outil de liaison dont la réalisation construit et justifie les échanges qui s’établissent entre le porteur de projet et ses futurs partenaires.

La qualité d’implication du porteur de projet dans la préparation du plan d’affaires permettra un appui efficace par l’accompagnateur. Sa prise de position à travers un avis qu’il donne sur le projet est un engagement fort vis-à-vis partenaires financiers de l’entreprise

Pour les différents partenaires, c’est un document qui permet de prendre position sur le dossier. La forme et le fond doivent donc être de nature à retenir leur attention. L’insertion de quelques images en relation avec  le projet  (photos  de  produits,  extraits  de  catalogues fournisseurs,  photo  d’un  local,  etc.),  sont  autant  de  détails  qui  peuvent  influencer positivement l’attitude du partenaire lors de l’analyse du projet. 

En somme, le plan d’affaires est un document clé dans la démarche de création ou de développement d’une entreprise. Ce document permet au chef d’entreprise de formaliser sa stratégie au démarrage ou avant le lancement du projet de développement. La préparation d’un plan d’affaires est aussi pour le chef d’entreprise un document de planification opérationnelle. Il est pour les différents partenaires de l’entreprise, un outil de liaison, un support dont l’analyse fondera leur décision à l’égard du projet.

REFERENCES BIBLIOGRAGHIQUES

Guide de préparation d’un plan d’affaires et de marketing, Agence de promotion économique du Canada atlantique,

Jean-Claude Ettinger et Olivier Witmeur, « Check-list pour élaborer votre plan d’affaires », in Réussir son projet d’entreprise ;

« Le plan d’affaires pour la création d’une entreprise », Support de formation ; Service International d’Appui au Développement (SIAD),

Didier LONFO, « Communication sur l’auto emploi des jeunes au profit des étudiants de l’Université Saint Thomas d’Aquin (USTA) », Janvier 2015

« Séminaire de formation sur la réalisation des diagnostics des entreprises et le montage des plans d’affaires », Cahier de Participant ; MEBEF/PASPRU ; Octobre 2015

 

 

Publié dans Société

Commenter cet article