La grande déception d'un père

Publié le par Adamou L. KANTAGBA

La grande déception d’un père !

 

Jamais père n'aura été autant déçu par son fils... Lisez plutôt

C’est la fin du 1er trimestre.  Monsieur Raogo, en bon père de famille très soucieux de l’avenir de son enfant, se rend dans l’établissement de son fils pour voir comment évolue son travail. Le maître le rassure. Son fils est bon élève. Rassuré, il sort du bureau le sourire aux lèvres.

Puis la cloche sonne dix heures. C’est l’heure de la récréation. Son fils, Tchermey l’ayant vu court venir vers lui et lui demande 100fcfa. Et son géniteur de lui répondre :

— Mais, fils, je t’ai remis 100fcfa ce matin avant que tu ne quittes la maison. Qu’est-ce que tu en as fais ?

   Mais, papa, je l’ai donné à une vieille dame...

 

   C’est très bien mon fils, le coupa son géniteur.

Raogo était doublement heureux. Non seulement son fils était bon élève mais aussi et surtout, il avait bon cœur. Dans un monde mondialisé, globalisé où chacun est accroché à son argent, où règne l’individualisme, le « chacun pour soi », Monsieur Raogo était heureux, très heureux de voir son fils dévéloppé dès son jeune âge une valeur telle que la charité, la bonté, le partage.  Alors il ne put s’empêcher de lui poser la question suivante : « Tu peux me dire, fils, pourquoi tu lui as donné tes 100fcfa ? » 

Fallait pas… cher papa !

Il s’attendait à entendre son fils lui dire : Papa, elle m’a fait pitié. Mais la réponse de l’enfant tomba très différente.

   Mais papa c’est elle qui vend les galettes devant la porte de l’école.

Imaginez le choc du père ! Faut croire que la charité a foutu le camp sous nous nos cieux…A. L. K.

 

          NB: Prochainement sur le blog des articles sur certaines fautes de français faites par les journalistes (malgré  leur bonne volonté)dans l'exercice de leur fonction. Nous utiliserons ces fautes pour améliorer notre maîtrise de la langue. Vos critques et suggestions seront les bienvenues.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article