Lire et Ecrire au Marien N' Gouabi

Publié le par Adamou L. KANTAGBA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le cercle littéraire et artistique « Lire et Ecrire » met « le livre au service du développement » PAR BOUREIMA DEMBELE, 21 MARS 2012

Le Cercle littéraire et artistique « Lire et Ecrire », dans le cadre de ses activités annuelles de 2012, a initié une rencontre-débat entre des élèves membres et sympathisants du club et l'écrivain burkinabè Dr Pierre Claver Ilboudo. Deuxième du genre pour cette année, il s'est agi de faire connaissance avec l'homme et ses oeuvres dans un premier temps et, en deuxième temps, d'échanger avec l'écrivain ; l'objectif global du club étant de promouvoir la lecture et l'écriture en milieux scolaire et universitaire en général. La rencontre s'est tenue le samedi 17 mars 2012 au Lycée Marien N'Gouabi à Ouagadougou. Le Cercle littéraire et artistique « Lire et Ecrire » est un club littéraire qui fait la promotion de la lecture et de l'écriture en milieux scolaire et universitaire. Pour rendre effectifs ses objectifs, il déroule un programme annuel avec au menu différentes activités à son siège et dans les lycées. Parmi celles-ci, des rencontres avec des écrivains en vue d'une découverte ou d'une plus ample connaissance de ces écrivains. Ces rencontres, dont la deuxième du programme annuel de 2012 a eu lieu le 17 mars au Lycée Marien N'Gouabi à Ouagadougou, nourrissent le secret désir du club littéraire de promouvoir la lecture et la valorisation des auteurs. Aussi, l'élu du jour, Dr Pierre Claver Ilboudo a été présenté dans la biographie et la bibliographie. L'assistance a pu se rendre compte du parcours de cet écrivain qui a une licence en Anglais et qui est aujourd'hui docteur en Lettres modernes en passant par une maitrise de Linguistique. Dans sa bibliographie, les titres tels « Le fils ainé », « Le mariage de Tinga », « Adama ou la force des choses » ... et le dernier en date(2007) « Madame la ministre et moi » ont été évoqués. Invitation a été faite de visiter le site www.ilboudopierreclaver.net pour plus d'informations utiles sur l'auteur. Ouvert à tous, le Cercle littéraire et artistique dont le siège est au quartier Somgandé aux environs du CSPS du secteur 25, a des activités qui se déclinent en ateliers de création, des cours de renforcement, des débats avec des personnes ressources. L'activité qui a eu lieu au Marien N'Gouabi sera suivie par d'autres au Lycée Béthel en mai et en juin à Ziniaré. Pour Adamou L. Kantagba, le président du Cercle, leurs activités sont à considérer dans « la prise en compte de la lecture dans le processus d'apprentissage. Plus nous lisons, plus nous sommes cultivés et développons certaines aptitudes ». Martine W. Nikiéma, élève de BEP1 à ITCA, par ailleurs, secrétaire à l'information du Club, dit trouver au club l'accomplissement de son désir autrefois refoulé de faire de la littérature. Elle reconnait en sus que le club, de par la formation qu'il donne, travaille à rehausser le niveau en français des élèves et à leur inculquer l'amour de la lecture et de l'écriture et à offrir un canal d'expression à ceux qui sont écrivains dans l'underground. Souleymane L Kantagba, élève en terminale G2 au Lycée Béthel, lui, s'imagine déjà comptable-écrivain. S'inspirant du parcours de Pierre Claver Ilboudo, il y croit dur comme fer et en veut pour preuve les productions qu'il a déjà soumises à l'appréciation de leurs encadreurs. Il dit avoir énormément appris aux ateliers d'écriture initiés par le club.

Publié dans Société

Commenter cet article