Talents de poète !

Publié le par Adamou L. KANTAGBA

LITTÉRATURE

 

La Librairie Papeterie Boubou HAMA et le Cercle littéraire et artistique Lire et Écrire initient à la pratique de l’écriture.

  

         Pari réussi pour l’atelier d’écriture poétique initié ce dimanche 5 août 2012 par la Librairie Papeterie Boubou HAMA et le Cercle littéraire et artistqiue Lire & Écrire au Lycée d’excellence Nour ala Nour sis à Somgandé. L’objectif de l’atelier est de familiariser les scripteurs novices avec les différentes techniques d’écriture. La maîtrise d’un cetain nombre d’outils théoriques et pratiques étant, bien entendu, nécessaire pour permettre de matérialiser les idées et passer ainsi de l’idée à l’écrit.

Des professeurs de français, des étudiants en lettres modernes, des agents de santé, etc. sont repartis de l’atelier visiblement satisfaits, chacun heureux d’avoir su concilier fond et forme et composer ainsi des poèmes[1] qui respectent  les règles de la versification.  Rendez-vous  est donc pris pour le 2 septembre 2012 pour l’atelier d’écriture sur le conte (nombre de places toujours limitées à 15 maximum).

Mais d’ici là, appréciez le talent poétique de quelques participants à travers ces morceaux choisis…

 

AMOUR FATAL

Quand je dois, tôt, te rencontrer

Les souvenirs me fascinent.

Je sens l’avenir m’inviter

Et de beaux jours se dessinent

Quel sens donné à tes cadeaux ?

Prouver ton amour sans fardeau.

OUATTARA Siaka, étudiant en lettres modernes.

 

Une vue des participantsUne vue de quelques participants....

 

 

UN DUEL

Quand le soleil brille l’été

Le ciel plein de buée s’incline

On perçoit le ciel essoufflé

Et le conflit se confine

Quel peut être l’espoir à nouveau ?

La solution vient de là-haut.

 

KOULABIGA Soumahila, professeur de français.

 

Des participants en plein travailjoignant la théorie à la pratique

 

POÈME SANS TITRE

Quand  vient cette dite journée

On se rend sur la colline

On dit ton immortalité

Et on crie ton origine

Que signifie le sang nouveau ?

Bien pour ton éternel repos.

OUATTARA Moukitary, étudiant en lettres modernes.

 

Participants après l'atelierDes paricipants après l'atelier d'écriture

 



[1] Des sizains permutatoires. La particularité ou disons plutôt la magie de ces poèmes, c’est qu’on peut combiner les vers d’auteurs différents et obtenir quantité d’autres poèmes. Essayez, vous verrez ; ça marche !

Publié dans Création littéraire

Commenter cet article