Quand Diam's se convertit à l'Islam

Publié le par Adamou L. KANTAGBA

 

L’ex-chanteuse chanteuse Diam’s devenue musulmane

europe1.fr - La chanteuse Diams, qui a arrêté la musique depuis sa conversion à l'islam, revient avec sa biographie, intitulée Diam’s autobiographie. 

Elle y évoque, notamment, sa dépression et la manière dont la religion l'a aidée à refaire surface.

La religion "est venue répondre à toutes les questions que je me posais", a expliqué la jeune femme, lundi matin sur Europe 1.

 

"J'étais croyante, j'ai grandi dans un environnement catholique : baptisée, confirmée, la totale...", a-t-elle jouté soulignant : "j'ai tout eu, de l'amour, de l'argent, mais je n'étais pas heureuse".

"J'ai eu besoin de réponses. J'ai eu le sentiment de m'adresser directement à Dieu [à travers l'islam]. Tout le monde était dépassé par mes problèmes", a confié Diams, précisant que c'est en ouvrant le Coran, qu'elle a "trouvé des réponses".

"C'est dans l'islam que j'ai découvert une voie de sagesse", a expliqué l'ancienne rappeuse.

Diams est également revenue sur la polémique autour de sa conversion. Selon elle, "ce n'est pas [sa] conversion qui a choqué, c'est [son] voile".

I&I

 

 

 

Publié dans Actualité

Commenter cet article

Adamou L. KANTAGBA 23/10/2012 04:06

Je ne vois vraiment pas en quoi le port du voile, fût-il intégral, est synonyme de "soumission totale". Il m'a tout l'air qu'aujourd'hui pour être une soi-disant femme moderne, émancipé et/ou
libre, il faut être nue ou presque et être rebelle. Je me trompe?

Nicole 19/10/2012 19:20


Elle a tout à fait raison, ce n'est pas sa conversion qui a choqué mais le "voile". Un voile bien "large". Ce qui m'a choquée, c'est ce revirement soudain pour une acceptation totale de la
soumission de la femme. Car, pour moi, et pour d'autres, c'est ce que représente ce genre de "voile".


Dieu - ou tout autre nom - est partout. Et je suis heureuse pour elle qu'elle l'ait trouvé.